Parcoalpimarittime.it
« Torna versione grafica

Réglementation

Des règles simples pour vivre la montagne en harmonie avec la nature.

En Italie, la réglementation de référence pour les aires protégées nationales et régionales est la Loi n. 394 du 6 décembre 1991. Elle fixe les principes fondamentaux pour la création et la gestion des aires naturelles protégées quant à mission, classification et gouvernance.

La loi-cadre des aires protégées en fixe la classification :
Parcs nationaux : constitués de surfaces terrestres, fluviales, lacustres ou marines abritant un ou plusieurs écosystèmes intacts ou même partiellement altérés par des interventions anthropiques, une ou plusieurs formations physiques, géologiques, géomorphologiques, biologiques, d'intérêt international ou national ayant des qualités naturelles, scientifiques, esthétiques, culturelles, éducatives et récréatives justifiant l'intervention de l'État afin de les conserver pour les générations présentes et futures.
Parcs naturels régionaux et interrégionaux : constitués de surfaces terrestres, fluviales, lacustres ou éventuellement de portions de mer donnant sur la côte, d’intérêt naturaliste et environnemental, qui représentent, pour une ou plusieurs régions limitrophes, un ensemble homogène, caractérisé par le milieu naturel, les valeurs paysagères et artistiques et les traditions culturelles des populations locales.
Réserves naturelles constituées de surfaces terrestres, fluviales, lacustres ou marines abritant une ou plusieurs espèces d'intérêt naturaliste de la flore ou de la faune, ou un ou plusieurs écosystèmes importants pour leur diversité biologique ou pour la conservation des ressources génétiques. Les réserves naturelles peuvent être nationales ou régionales selon l’intérêt des éléments naturalistes qu'elles abritent.
Zones humides d’intérêt international : constituées des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d'eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, y compris des étendues d'eau marine dont la profondeur à marée basse n'excède pas six mètres qui, par leurs caractéristiques, peuvent être considérées d’intérêt international aux termes de la convention de Ramsar.
Autres aires naturelles protégées : il s'agit de surfaces (oasis des associations pour l'environnement, parcs suburbains, etc.) n'entrant pas dans les classes précédentes. Elles sont divisées en aires de gestion publique, c'est à dire créées par des lois régionales ou des mesures équivalentes, et aires à gestion privée, créées par des mesures formelles publiques ou par différents types de contrats, comme des concessions ou des formes équivalentes.
Aires de recherche terrestres et marines : prévues par les lois 394/91 et 979/82, des surfaces dont la conservation à travers la création d'aires protégées est considérée comme prioritaire.

Le Piémont, en matière de Parcs, a été une région pionnière. En 1975, première en Italie, elle a promulgué une loi-cadre et elle a approuvé, deux années plus tard, le Plan régional des aires protégées, suivi par la création concrète des premiers parcs et réserves naturelles.
Les Parcs piémontais ont connu un tournant fondamental avec le Testo unico sulla tutela delle aree naturali e della biodiversità (Texte unique sur la sauvegarde des aires naturelles et de la biodiversité - Loi régionale n. 19 du 29 juin 2009), qui a redéfini les modalités de conservation en introduisant l'idée de la sauvegarde de la biodiversité et en créant le Réseau écologique régional pour la gestion des différentes aires protégées. Dans le cadre du projet Réseau Natura 2000 de l'Union Européenne, au Piémont ont été recensés 168 SIC (sites d'importance communautaire) et 41 ZPS (zones de protection spéciale), qui ont porté aux 12% la superficie régionale faisant l'objet de protection.

Outre les lois susmentionnées, pour avoir un tableau complet de la réglementation qui intéresse les aires protégées, consultez la page Aree protette e siti Natura 2000 du site de la Région Piémont.


powered by Frequenze Software
Ente di gestione Aree protette delle Alpi Marittime