Parcoalpimarittime.it
« Torna versione grafica

Un hôte coutumier des bois de la basse vallée

Le chevreuil

Un chevreuil surpris parmi les feuilles.

Le chevreuil (Capreolus capreolus) est le plus petit ongulé sauvage présent sur les Alpes. Il appartient à la même famille que le cerf, mais ses dimensions sont inférieures : les bois aussi, présents uniquement dans le mâle et sujets à chute et à repousse annuelle, sont petits par rapports à ceux des cerfs et ils forment au maximum trois andouillers. Ayant fait l'objet de réintroductions pour la chasse dans des Réserves fauniques ou des Réserves alpines attenantes à l'aire protégée, le chevreuil a élargi son aire et il occupe actuellement une partie du territoire du Parc aussi : il est en forte expansion, dans les fonds des vallées surtout, grâce au taux de natalité élevé et à la présence d'un habitat adéquat, constitué de terrains cultivés abandonnés, bois et clairières.

Pendant la période comprise entre la fin du printemps et le début de l'été (mai-juin), les chevrettes mettent bas 1 ou 2 faons au caractéristique pelage brun avec des rangées de taches blanches. Très souvent, les chevrettes laissent le faon caché dans l'herbe haute tandis qu'elles errent dans les alentours à la recherche de nourriture. Il est donc possible de tomber sur ces petits animaux qui, apparemment, semblent avoir été abandonnés. Dans ces cas, il est très important de s'éloigner sans les toucher, puisque l'odeur laissée par l'homme sur le petit pourrait en causer l'abandon de la part de la mère.


powered by Frequenze Software
Ente di gestione Aree protette delle Alpi Marittime