Parcoalpimarittime.it
« Torna versione grafica

Le seigneur des rochers

Le bouquetin

Un bouquetin mâle adulte marqué débouche de l'herbe.

Le bouquetin (Capra ibex)a risqué l'extinction sur l'arc alpin : à la deuxième moitié du XIXe siècle, son aire était si réduite que l'espèce n'était présente que dans celle qui était à l'époque la Réserve royale de chasse du Grand Paradis, et encore, il y en avait moins de cent têtes. Au cours des années Vingt du XXe siècle, il a été réintroduit dans les Alpes Marittime par volonté du "roi chasseur" Victor-Emmanuel III, dans celle qui était alors la Réserve royale de chasse de Valdieri Entracque. Sur ces montagnes, les bouquetins ont formé la première colonie alpine de l'espèce en dehors du Grand Paradis. Grâce à des interventions successives de réintroduction et aux migrations spontanées des animaux, aujourd'hui on estime la présence d'environ 1500 têtes sur toute la région franco-italienne des Alpes Maritimes.

Entre mai et juin, les bouquetins abandonnent les vires de haute altitude où ils ont hiverné pour atteindre les pâturages des altitudes inférieures. Il n'est pas difficile d'observer, à cette période, des groupes consistants de bouquetins mâles occupés à "se gratter" avec leurs cornes pour éliminer les touffes de l'épais poil hivernal et laisser de la place au pelage foncé de l'été. Le bouquetin aussi, ainsi que le chamois, fait l'objet de recensements annuels permettant de calculer la consistance de la population et les variations qui se vérifient dans le temps. Dans le cas du bouquetin aussi, le bon état de santé de la population a permis, au fil des années, de réaliser des opérations de capture pour repeupler d'autres régions de l'arc alpin où cette espèce était absente ou peu présente. Le bouquetin fait l'objet de nombreuses études d'envergure internationale qui impliquent des universités italiennes et étrangères.


powered by Frequenze Software
Ente di gestione Aree protette delle Alpi Marittime