Parcoalpimarittime.it
« Torna versione grafica

Pas que des chamois et des bouquetins

Les ongulés

Le Parco delle Alpi Marittime héberge toutes les six espèces d'ongulés présents sur les Alpes : outre les chamois, les bouquetins et les chevreuils, il y a aussi les sangliers, les cerfs et les mouflons. Tous ces animaux sont appelés "ongulés" parce qu'ils se déplacent sur des sabots qui sont une transformation des ongles.

Les sangliers, les mouflons et les cerfs sont arrivés dans l'aire protégée actuelle à une époque plus ou moins récente, suite à des interventions humaines directes ou indirectes.

Le sanglier (Sus scrofa) a été signalé sporadiquement à partir des années trente du XXe siècle, probablement suite à des migrations causées par des incendies dans le Dauphiné. Aujourd'hui, il est assez diffusé dans toutes les vallées, jusqu'aux 2000 mètres d'altitude.

Le mouflon (Ovis musimon), espèce méditerranéenne dont le statut taxonomique actuel est encore assez discuté, a été réintroduit pour la chasse autour de la moitié du siècle dernier dans celle qui, à l'époque, était la réserve de chasse du Boréon (France). Il a ensuite migré sur le versant italien du secteur alpin. Sa population a subi une réduction suite à l'arrivée du loup, dont il a fait la proie de choix.

La réintroduction du cerf (Cervus elaphus) est plus récente. Elle a été réalisée pour la chasse dans les Comprensori Alpini et les Réserves de Chasse non loin de l'aire protégée. Actuellement, il vit sur une aire qui s'est élargie jusqu'à intéresser sporadiquement une partie du territoire du Parc aussi.

Le chamois

De proie d'un roi à symbole du Parc

Avec sa silhouette unique et son élégance sans pareil, lorsqu'il court sur les roches et sur la neige, depuis plus de trente ans le chamois est le symbole du Parco delle Alpi Marittime.

Le bouquetin

Le seigneur des rochers

Après avoir risqué l'extinction, aujourd'hui le bouquetin est redevenu un habitant stable de nos montagnes.

Le chevreuil

Un hôte coutumier des bois de la basse vallée

Le chevreuil est le plus petit ongulé sauvage présent sur les Alpes, une présence fuyante et familière.


powered by Frequenze Software
Ente di gestione Aree protette delle Alpi Marittime