Parcoalpimarittime.it
« Torna versione grafica

Les premiers habitants

La préhistoire dans les Marittime

Une des pièces de la Nécropole de Valdieri "Aux pieds des montagnes" (A. Rivelli/PNAM)

Dire Préhistoire dans les Alpes du Sud fait immédiatement penser aux 36 000 incisions rupestres de la Vallée des Merveilles, sur le versant français, où ceux qui ont fréquenté le site dans la plus haute antiquité ont gravé dans la roche les images de guerriers, chasseurs, animaux, armes et symboles sacrés. Mais des traces significatives de la présence humaine à l'âge préhistorique se trouvent aussi en deçà de la frontière, près du Lac del Vei del Bouc. Il s'agit de quelques graffitis désormais presque invisibles même aux yeux du touriste le plus attentif, mais importants du point de vue archéologique.

Le Marittime ont été parcourues à partir de la fin de la dernière glaciation, il y a environ 8 000 ans, lorsque les premiers groupes de chasseurs-cueilleurs nomades ont commencé à remonter les vallées, désormais libres des glaces.

Les pâturages et les cours d'eau de ces montagnes étaient très appréciés par les bergers néolithiques, qui s'aventuraient sur les montagnes pour nourrir leurs brebis et leurs chèvres. Dans la basse Vallée Stura, la présence de bergers transhumants est attestée par un habitat remontant à 4 600 av. J.-C. : l'habitat des Grottes d'Aisone.

Plus récente, remontant à une période comprise entre l'âge du Bronze et l'âge du Fer, la nécropole de Valdieri est un petit cimetière monumental, probablement destiné à accueillir les restes de personnages importants de la communauté, tels des chefs et des prêtres. Les trousseaux funéraires, avec les reconstructions et d'autres informations sur le site archéologique, sont exposés au Musée de la Résistance et du Territoire de Valdieri.


powered by Frequenze Software
Ente di gestione Aree protette delle Alpi Marittime