Parcoalpimarittime.it
« Torna versione grafica

Des masses géantes en mouvement

Les glaciers

Le glacier du Gelas, le plus méridional de l'arc alpin (M. Giordano).

Les glaciers géants qui descendaient des sommets le long des sillons des vallées au quaternaire ont laissé des traces profondes de leur passage, qui a modelé le paysage actuel des Alpes Maritimes. Ce qui est témoigné par les plaques inclinées et les dos arrondis (roches moutonnées) qu'on rencontre dans les hauts vallons, le fruit de l'action d'érosion exercée par les masses glaciaires en mouvement sur les roches cristallines compactes. D'amples zones de roches polies par les anciens glaciers se trouvent, par exemple, sur le haut-plateau du Baus et le long du chemin muletier qui monte au Lac Soprano della Sella dans le haut Vallon de la Meris.

D'autres traces très évidentes laissées par glaciers quaternaires sont les bassins et les cirques, creusés aux endroits où le substrat rocheux était le plus facile à éroder. Aux altitudes plus élevées, ces bassins sont aujourd'hui en bonne partie occupés par des petits lacs, tandis qu'aux altitudes moyennes ils ont presque tous été comblés par les matériaux détritiques transportés par les cours d'eau. C'est ainsi qu'ils sont devenus d'amples plateaux, tels le Pra del Rasùr et le Praièt près de San Giacomo di Entracque, les plateaux de la Casa et du Valasco près des Thermes de Valdieri, ceux du Prato et du Chiòt dans le Vallon de la Meris. Le matériel détritique transporté en aval par les glaciers quaternaires a formé d'imposants dépôts morainiques, dont certains sont toujours bien conservés, telle la Serra dei Castagni, juste en amont d'Entracque.

Les glaciers actuels des Alpes Maritimes sont peu de chose par rapport aux anciens, mais ils sont dignes d'attention parce qu'ils sont les plus méridionaux de tout l'arc alpin. La plupart d'entre eux est concentrée sur le versant italien du groupe Clapier-Maledìa-Gelas. Le plus grand est le Glacier du Clapier, qui est aussi le plus méridional, situé à 45 kilomètres seulement à vol d'oiseau de Monte-Carlo.

Ces dernières décennies, suite au retrait généralisé, les glaciers des Alpes Maritimes aussi ont subi une forte réduction de leurs dimensions, et ils sont désormais près de la disparition définitive. Aujourd'hui, le glacier du Clapier est confiné dans ce qui était autrefois sa branche orientale, tandis que les deux glaciers principaux du Gelas n'émergent désormais qu'à peine des éboulis.


powered by Frequenze Software
Ente di gestione Aree protette delle Alpi Marittime