Parcoalpimarittime.it
« Torna versione grafica

Une mosaïque de plans d'eau

Les eaux

Le ciel renversé dans un petit lac du vallon du Latus (A. Rivelli/PNAM).

Les Maritimes sont l'un des secteurs alpins les plus riches en plans d'eau naturels qui, presque tous, occupent les bassins creusés par les glaciers quaternaires ou barrés par le matériel morainique que ces derniers ont accumulé.

L'une des rares exceptions est constituée par le Lac de la Rovina, situé à 1535 mètres d'altitude dans la Vallée Gesso d'Entracque. Il semble qu'il soit né d'un éboulement désastreux (dont son nom: rovina, en italien, signifie ruine) qui, dans des temps éloignés, aurait barré le cours du torrent. Aujourd'hui, ce lac n'a plus son aspect naturel, puisqu'il a été modifié et que sa superficie a été réduite suite aux travaux pour la construction d'un grand aménagement hydroélectrique d'Enel. Pour alimenter la centrale souterraine, deux grands bassins artificiels ont été réalisés : celui de la Piastra, situé dans la partie basse du vallon, et celui du Chiotas, à la base du versant oriental de l'Argentera.

Parmi les lacs naturels, le plus étendu est le Lac soprano della Sella (environ 123 000 mètres carrés), situé dans un bassin rocheux sur le massif du Matto, à 2329 mètres d'altitude. En aval de ce dernier (1882 mètres), le Lac sottano della Sella est un peu plus petit (environ 107 500 mètres carrés). Dans la Vallée Gesso, d'autres plans d'eau très beaux et amples sont : le Lac del Vei del Bouc (2054 mètres), en amont de San Giacomo di Entracque, le Lac Brocan (2000 mètres), près du refuge Genova-Figari, l'arrondi Lac des Portette (2361 mètres), près du refuge Questa, les Lacs de Fremamorta (environ 2300 mètres), près du Bivacco Guigliail, le Lac Inferiore di Valscura (2274 mètres) et le Lac du Claus (2344 mètres). Ce dernier est particulièrement suggestif, étant caractérisé par une étroite péninsule de roches moutonnées et par un petit îlot émergeant de l'eau. Dans les Maritimes de la Vallée Stura de Demonte aussi, on trouve de nombreux lacs. Le plus étendu, le Lac soprano della Valletta (2231 mètres), est situé à l'intérieur du Parc, dans la Valletta di Aisone.

Pour les altitudes, il faut remarquer que les deux plans d'eau les plus élevés des Maritimes sont situés dans la Vallée Gesso. Le plus haut de tous est le suggestif Laghetto della Maledìa, à environ 2900 mètres, près du sommet homonyme, souvent couvert de neige et de glace jusqu'à tard dans l'été. Le deuxième de ce classement est le Lac de Nasta, à l'ombre du sommet homonyme.

Les cascades sont des phénomènes transitoires. Ainsi que les lacs, elles sont en grande partie issues de l'action érosive des anciens glaciers. On rencontre des cascades spumescentes dans presque tous les vallons des Alpes Maritimes. Parmi les plus remarquables, il y a la grande cascade de l'Ischietto, située dans une branche secondaire, écartée, de la Vallée Gesso d'Entracque.

Dans des roches compactes tels les gneiss du Massif Cristallin de l'Argentera, l'érosion opérée par d'anciennes cascades a souvent creusé des gorges étroites et profondes, qu'on appelle ici les gorge. Dans la Vallée Gesso, on en trouve de très sauvages, comme par exemple celles qui sillonnent les contreforts septentrionaux du Mont Gelas.


powered by Frequenze Software
Ente di gestione Aree protette delle Alpi Marittime