Parcoalpimarittime.it
« Torna versione grafica

Des plantes qui racontent une histoire

Les endémismes et les espèces rares

Potentilla cinerea, un espèce rare du Parc (A. Rivelli/PNAM)

Situées à l'extrémité de la chaîne alpine et soumise à l'influence adoucissante du climat marin, les Alpes Maritimes n'ont été touchées que marginalement par la calotte glaciaire qui a recouvert à plusieurs reprises l'arc alpin au cours du Quaternaire. De nombreuses espèces de plantes ont donc réussi à survivre en se réfugiant sur ces montagnes.
Les glaciations passées, dans les conditions environnementales changées de la période postglaciaire et face à la concurrence chevronnée d'espèces s'étant différenciées entre temps, nombre de ces plantes n'ont plus réussi à regagner le terrain perdu et elles sont restées confinées sur les Maritimes, où nous les trouvons encore aujourd'hui.

Ces espèces sont endémiques, c'est à dire qu'elles ne poussent que sur le territoire du Parc. "Endémique" ne signifie pas nécessairement "rare" : pour qu'une espèce soir endémique, elle doit être liée à une aire limitée, tandis qu'il y a des raretés botaniques ayant une distribution même très vaste. Au contraire, si l'aire de distribution de l'espèce endémique est très réduit, on parle de endémisme restreint.

Les endémismes restreints sont des témoignages vivants et précieux d'ères passées qui nous racontent l'histoire du climat à des époques lointaines. Il est fondamental de les sauvegarder : leur disparition d'une zone coïnciderait avec la extinction de l'espèce même de la surface de notre planète. Et il y a encore des espèces endémiques ayant une aire de distribution plus vaste : leur présence distribuée sur des "îlots" d'un territoire déterminé nous fournit des informations précieuses sur l'évolution de la couverture végétale au cours des changements causés par les évènements géologiques et climatiques. L'aire du Parco naturale Alpi Marittime compte dix endémismes restreints et une cinquantaine d'espèces à plus ample diffusion.

Les endémismes des Alpes du Sud

Les espèces à plus vaste répartition

Les endémismes des Alpes sud-occidentales : - Senecio balbisianus DC. : endémisme à distribution fragmentaire, dans le Parc on ne le trouve que dans une seule station, dans le vallon ...

La saxifrage à nombreuses fleurs

Un précieux fossile vivant

La saxifrage à nombreuses fleurs (Saxifraga florulenta) est une plante vivace de la flore paléozoïque, ayant survécu dans quelques zones restreintes des Alpes Marittime.


powered by Frequenze Software
Ente di gestione Aree protette delle Alpi Marittime